Migration Windows 11 : les points d’attention !

C’est officiel depuis le 05 Octobre 2021, Microsoft propose désormais un nouveau système d’exploitation : Windows 11.

D’ailleurs les nouveaux PC prochainement commercialisés bénéficieront de ce nouvel OS. Mais pour les utilisateurs de Windows 10 (et versions antérieures) qui sont éligibles, le déploiement de la mise à jour s’effectuera de manière progressive jusqu’à la fin du premier semestre 2022.

Ce qui vous laisse du temps pour étudier les points d’attention propres à Windows 11, présentés dans cet article, avant de réaliser la migration.

Les principales nouveautés de Windows 11

Une refonte graphique

Même si l’apparence globale de ce nouvel OS rappelle fortement celle de Windows 10 on observe tout de même quelques nouveautés graphiques :

  • des fenêtres aux bords arrondis
  • plusieurs effets de transparence
  • des transitions fluides entre les fenêtres/bureaux
  • une volonté d’épurer et moderniser l’affichage (exemple avec l’explorateur de fichiers)
  • etc…

Toutefois, le changement majeur réside dans la centralisation des icônes de la barre des tâches, ainsi que du menu démarrer. Ce dernier a d’ailleurs été repensé : les tuiles de Windows 10 ont été abandonnées au profit des icônes des applis épinglées et des documents récents.

Le centre de notification (accessible lorsque l’on clique à droite de l’heure dans la barre des tâches) a également été revu, sous forme d’une fenêtre plus compacte. Cette dernière regroupant les paramètres habituels (assistant de concentration, éclairage nocturne, etc…) ainsi que les lectures audio/vidéo en cours.

Quant au menu des paramètres, son interface a été complètement retravaillée pour la simplifier. La navigation se fait désormais de manière plus intuitive entre les différentes thématiques (système, windows update, accessibilité, etc…) et les informations utiles (fil d’Ariane, données concernant le PC, etc…) sont visibles instantanément.

Comme à chaque sortie d’un nouveau Windows, il vous faudra probablement un petit temps d’adaptation à ce nouveau design, mais vous devriez rapidement vous y retrouver. Surtout lorsque l’on sait que ces choix ergonomiques ont principalement été faits pour maximiser la productivité de l’utilisateur.

Pour finir, si vous êtes curieux, voici une vidéo qui récapitule l’ensemble de ces modifications

La productivité au cœur de l’OS

Comme évoqué quelques lignes plus haut, le second point notable apporté par Windows 11 réside dans l’optimisation de la productivité de l’utilisateur.

De ce fait il n’est pas étonnant que Microsoft ait revu sa gestion des « bureaux virtuels » présents sous Windows 10. Ces derniers sont désormais beaucoup plus accessibles puisque matérialisés par des icônes dans la barre des tâches. Mais la grande révolution consiste en une fonctionnalité appelée « snapping ». Concrètement, il vous suffit de survoler le bouton « Agrandir » en haut à droite de la fenêtre pour qu’apparaissent les différentes organisations de fenêtres prédéfinies qui s’offrent à vous. Place désormais au multitâche ! Vous pourrez ainsi, sur un même bureau, visualiser et travailler sur plusieurs documents côte à côte.

illustration fonctionnalité snapping de Windows 11
Illustration de la fonctionnalité « Snapping » de Windows 11

De plus, avec l’essor du télétravail et l’explosion de l’utilisation de Teams, Microsoft a bien compris les attentes actuelles de ses utilisateurs. C’est pourquoi, l’application est désormais présente par défaut dans la barre des tâches. Vous n’aurez qu’à vous connecter à votre compte Microsoft pour démarrer une visio.

Enfin, pour ceux qui se sentent ralentis dans leur activité par les mises à jour Windows, voici une bonne nouvelle : il n’y aura plus qu’une seule mise à jour majeure par an. Les correctifs de sécurité, quant à eux, continueront d’être distribués régulièrement, mais leur installation s’effectuera en arrière-plan. Ce qui signifie qu’il ne sera plus obligatoire de redémarrer son PC plusieurs fois pour finaliser leur installation ! Et lorsque votre PC devra tout de même redémarrer pour une mise à jour, une estimation de la durée nécessaire sera affichée sur l’écran. Un gain de temps appréciable !

Les applis du Microsoft Store & les apps Android

Mais la plus grande surprise de ce Windows 11 se situe au niveau du Microsoft Store.

Outre l’aspect graphique qui a lui aussi été revu, la firme a considérablement assoupli les conditions d’entrée des applications dans sa boutique. En effet les éditeurs peuvent maintenant soumettre beaucoup plus simplement qu’avant leurs produits sur le store. D’ailleurs, avant même la sortie officielle de l’OS on retrouvait déjà quelques grands noms comme Discord, Zoom, Adobe Acrobat Reader DC, Reddit, etc… Ce qui est plutôt bénéfique pour les utilisateurs qui n’auront pas à sortir de l’écosystème Microsoft pour se procurer telle ou telle application.

Mais ce n’est pas tout ! Par le biais de la boutique, il sera également possible d’installer des apps Android depuis le Microsoft Store sur son PC. Il suffira simplement de passer par le portail Amazon AppStore, pour récupérer les apps souhaitées. Et Microsoft laissera même la possibilité d’installer une app Android via un fichier .APK.

Néanmoins il faudra patienter jusqu’en 2022 pour bénéficier de cette nouveauté, la version de Windows 11 publiée le 05 Octobre dernier n’offrant pas encore cette possibilité.

Migration Windows 11 : attention à votre configuration matérielle !

Si vous êtes conquis par ces nouvelles fonctionnalités, il est impératif de vérifier que votre PC possède la configuration matérielle minimale requise pour en bénéficier :

  • processeur : 1 GHz ou plus, 2 cœurs minimum, 64 bits (consultez la liste des processeurs compatibles)
  • mémoire vive : au minimum 4 Go
  • stockage : au minimum 64 Go
  • microprogramme du système : UEFI, compatible avec le démarrage sécurisé (Secure Boot)
  • TPM (Trusted Plateform Module) : TPM 2.0
  • carte graphique : compatible DirectX 12 avec un pilote WDDM 2.0
  • écran : affichage HD 720p minimum, moniteur de 9 pouces minimum, 8 bits par canal de couleur

Nous sommes conscients que toutes ces caractéristiques techniques peuvent vous paraître abstraites. Et Microsoft aussi. C’est pourquoi l’entreprise met à disposition des utilisateurs sous Windows 10 un outil chargé de vérifier et confirmer (ou non) que leur PC répond aux exigences pour exécuter Windows 11 : PC Health Check. Vous n’aurez qu’à télécharger et installer le logiciel puis le laisser analyser votre machine pour obtenir un résultat.

D’autre part, si vous avez déjà pu tester Windows 11 avant sa sortie officielle :

  • en installant les fichiers .ISO mis à disposition par Microsoft directement sur votre machine ou via une machine virtuelle
  • en tant que membre du programme Windows Insider

Il est important de noter que la version officielle publiée en ce mois d’Octobre peut avoir subi des modifications structurelles plus ou moins importantes depuis vos derniers tests. Cela signifie que ce qui fonctionnait hier, peut ne plus tourner aussi bien aujourd’hui sur votre poste.

De ce fait, nous recommandons aux professionnels de bien prendre le temps d’analyser toutes les répercussions (matérielles, sur l’activité, etc…) que peut avoir cette migration vers Windows 11 avant de l’effectuer.

illustration prise en compte des répercussions de la migration windows 11 pour les professionnels

8 choses à savoir pour préparer votre migration vers Windows 11

Quand pourrais-je réaliser la mise à jour vers Windows 11 ?

Comme évoqué en début d’article, la mise à jour vers Windows 11, sera progressivement proposée aux utilisateurs éligibles de Windows 10, via Windows Update. Le temps pour Microsoft d’analyser et tester sa compatibilité avec les différentes configurations actuellement sur le marché. Le déploiement devrait donc se poursuivre jusqu’en 2022.

Quelle édition de Windows 11 vais-je obtenir en tant que professionnel ?

Lors du passage de Windows 10 à Windows 11, vous conserverez votre édition. C’est à dire que si votre machine exécute actuellement Windows 10 Entreprise, alors vous obtiendrez Windows 11 Entreprise. Idem pour les éditions Windows 10 Pro qui basculeront, lors de la mise à jour, vers Windows 11 Pro.

Windows 11 supportera-t-il mes logiciels et accessoires actuels ?

Dans la plupart des cas, les logiciels et accessoires (claviers, souris, station d’accueil, etc…) qui fonctionnent sous Windows 10 seront supportés par Windows 11. Néanmoins, si vous avez des doutes à propos de vos plus vieux logiciels et accessoires, il faudra se rapprocher du support des éditeurs et fabricants pour s’assurer de leur compatibilité, avant d’effectuer la migration.

Que deviendront mes fichiers lors de la migration ?

Rassurez-vous, par défaut tous vos fichiers seront conservés durant la migration de Windows 10 vers Windows 11. Par mesure de sécurité, nous effectuons systématiquement sauvegarde de vos données avant la migration.

Est-ce que des fonctionnalités de Windows 10 vont disparaître ?

La réponse est oui. Certaines fonctionnalités de Windows 10 ont disparu chez Windows 11. Donc, dîtes au revoir à :

  • la fonctionnalité qui permettait de déplacer la barre des tâches n’importe où sur votre écran
  • Internet Explorer, toutefois le navigateur Microsoft Edge proposera un module « IE Mode » pour permettre aux professionnels du développement de tester/travailler des pages web qui doivent être compatibles avec IE
  • le mode tablette, remplacé par un mode « Touch » ainsi qu’un clavier tactile
  • Cortana, l’assistant vocal ne vous accompagnera plus durant le premier démarrage de l’OS et son icône ne sera plus épinglée à la barre des tâches.
  • Paint 3D, qui était installé par défaut et sera désormais téléchargeable via le Microsoft Store
  • tout comme Skype (remplacé par Teams)
  • ou encore OneNote (qui restera téléchargeable via le store)

Que faire si mon pc n’est pas compatible avec Windows 11 ?

Dans le cas où les caractéristiques techniques de votre PC ne vous permettent pas de migrer vers Windows 11, deux options s’offrent à vous :

  • votre PC est récent (achat dans les 3 dernières années) : restez sous Windows 10 et vérifiez par acquis de conscience que l’option TPM est bien activée sur votre poste. Parfois cette fonctionnalité est inactive par défaut et peut être à l’origine d’un message indiquant que votre PC n’est pas compatible avec Windows 11.
  • votre PC a été acheté avant 2018 : selon votre budget vous pouvez envisager l’achat d’une nouvelle machine correspondant à vos besoins et disposant du nouvel OS.

Dans tous les cas nous déconseillons fortement, tout comme Microsoft, de forcer l’installation de Windows 11 sur un PC non compatible. Vous risquez de créer des dysfonctionnements, voire des pertes de données sur votre machine. De plus Microsoft ne garantira plus aucune mise à jour (même les correctifs de sécurité) vers votre poste.

Si je reste sous Windows 10, que se passera-t-il ?

Pas de panique, pour les utilisateurs qui souhaitent ou doivent rester sous Windows 10. Microsoft prendra en charge le support de l’OS jusqu’en Octobre 2025. Vous continuerez donc à recevoir des mises à jour et correctifs de sécurité jusqu’à cette date.

Pourrais-je revenir à Windows 10 si Windows 11 ne me satisfait pas ?

Une fois que vous aurez effectué la migration vers Windows 11, vous disposerez de 10 jours pour revenir à Windows 10. Bien évidemment tous vos fichiers seront conservés durant ce retour en arrière. Après ce laps de temps, si vous souhaitez repasser sous Windows 10 il vous faudra effectuer la procédure manuellement. C’est à dire sauvegarder vous mêmes vos données et logiciels, puis réinstaller le système d’exploitation.

Nous espérons que cet article vous aura éclairé sur les nouveautés de ce Windows 11 ainsi que sur les points d’attention à étudier avant d’effectuer (ou pas) la migration. Si malgré tout il reste des zones d’ombre n’hésitez pas à nous contacter ! Nous analyserons votre matériel, prendrons en compte vos contraintes métier et pourrons vous conseiller sur l’installation de ce nouvel OS.

Vous pourriez lire aussi :

Menu