Les bonnes pratiques cyber : pendant vos vacances

En ce début de mois de Juillet, nous vous proposons une liste de 10 bonnes pratiques cyber à suivre pendant vos vacances. Afin d’allier détente et cybersécurité. Car oui, les hackers apprécient au moins autant que vous cette période estivale où la tendance est au relâchement et à la baisse de vigilance. Voici donc nos conseils pour vous protéger des cybercriminels qui ne prennent pas de congés.

Ne communiquez pas publiquement sur vos vacances

Sur les réseaux sociaux, la confidentialité de vos publications est souvent réglée par défaut sur « publique ». Et si, comme la majorité des inscrits, vous n’avez pas modifié ce paramètre sur vos comptes, il y a de fortes chances que ce soit toujours le cas. Ce qui signifie que tout ce que vous publiez (texte, photos, vidéos, etc…) est potentiellement consultable par n’importe qui de présent sur le même réseau que vous. Et parfois même trouvable dans les résultats des moteurs de recherche.

Les pirates le savent bien. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à éplucher les réseaux sociaux et les éléments publics afin de trouver des informations utiles pour identifier leurs cibles et mener leurs attaques. S’ils découvrent votre projet de vacances ils peuvent par exemple tenter une attaque de type « Arnaque au président » auprès de vos collègues. Ou carrément tenter un cambriolage de votre entreprise ou domicile s’ils parviennent à se procurer l’adresse.

Astuce

Modifiez la confidentialité de vos publications pour que seuls certains de vos contacts aient accès à ces informations. Ainsi vous pourrez partager ce qui vous tient à cœur uniquement avec des personnes de confiance.

Utilisez du matériel sécurisé dédié

Si ce n’est pas déjà fait, installez impérativement sur les appareils qui vous accompagneront dans vos voyages :

  • un VPN, afin de chiffrer vos données et sécuriser vos connexions sur le web
  • un antivirus, que vous gardez « à jour »

De cette manière vous établirez plusieurs remparts qui vous préserveront d’une grande partie des cyberattaques.

Également, n’emportez pas plus de données que nécessaire sur ce matériel. En cas d’attaque réussie, de perte ou de vol, les pirates n’auront ainsi accès qu’aux éléments présents sur ces appareils. Vos autres données sensibles seront quant à elles protégées de toute personne malintentionnée.

Astuce

Utilisez vos vieux PC et smartphones pour stocker et transporter les données dont vous aurez besoin durant votre séjour. Au préalable pensez à les réinitialiser à l’état « sortie d’usine » afin d’éliminer toutes données superflues.

Réalisez un check-up de vos appareils avant le départ

Comme vous feriez réviser votre voiture avant un long trajet, réalisez également un examen sur chaque appareil que vous comptez emmener avec vous. Pour éviter tout problème vérifiez donc que :

  • vos données sont bien sauvegardées pour pallier à tout éventuel problème
  • vos applications, ainsi que vos navigateurs et logiciels sont bien à jour pour ne laisser aucune faille exploitable pour les hackers
  • vous avez activé l’authentification à double facteur partout où vous le pouviez, afin d’apporter une couche de sécurité supplémentaire à vos mots de passe
  • vos mots de passe sont assez robustes pour résister à des attaques (longs, complexes, sans signification particulière, etc…)
illustration bonnes pratiques cyber pendant les vacances : réaliser un check up des appareils avant votre départ

Attention aux regards indiscrets

Soyez vigilants dans les endroits publics (trains et gares, aéroports et avions, cafés, restaurants etc…) lorsque vous :

  • tapez vos mots de passe
  • consultez des documents contenant des informations sensibles
  • composez votre code de carte bleue ou toute autre coordonnée bancaire

Certaines personnes malintentionnées peuvent tenter de mémoriser vos codes. Ou par simple curiosité elles peuvent lire vos documents en même temps que vous. Évitez donc d’effectuer ce type d’opération lorsque l’endroit où vous vous trouvez est bondé.

Astuce

Pour vous protéger des regards indiscrets, vous pouvez aussi investir dans des filtres de confidentialité. Ces protections s’appliquent sur tous les types d’écrans (PC, smartphone, tablette, TV, etc…) et restreignent le champ de vision des personnes qui ne sont pas situées face à l’écran.

Ne laissez pas votre matériel sans surveillance

Pour évitez les vols ou les échanges involontaires dans les lieux publics, emmenez toujours votre matériel avec vous si vous devez vous absenter un moment. Si ce n’est pas possible laissez le sous la surveillance d’une personne de confiance ou dans une consigne. Et dans les tous cas pensez à verrouiller votre session.

Astuce

En complément, retirez votre batterie/votre carte SIM, avant de laisser votre matériel dans une consigne ou sous la surveillance de quelqu’un. Ainsi vous vous assurerez que personne n’accédera à vos données en votre absence. Et pour reconnaître plus facilement vos appareils, vous pouvez coller un sticker ou tout autre signe distinctif dessus.

Évitez de vous connecter au wifi public

Dans un précédent article, nous avons déjà détaillé les moyens utilisés par les pirates pour voler vos données via un réseau wifi public. Évitez donc au maximum de vous connecter sur ces réseaux ouverts, gratuits et non sécurisés que vous pouvez trouver dans les gares, restaurants, hôtels, etc… Si êtes obligé d’utiliser ce type de réseau, alors n’effectuez aucune opération sensible (achats, opérations bancaires, connexion à vos boîtes mail, etc…) sans utiliser de VPN.

Astuce

Vous pouvez aussi utiliser un routeur 4G ou votre téléphone en mode « partage de connexion » afin de contourner les réseaux wifi publics. Et par mesure de sécurité, désactivez le wifi sur vos appareils afin d’éviter qu’ils ne se connectent à des réseaux publics sans que vous n’en ayez conscience (par exemple : lorsque vous laissez le wifi de votre smartphone activé).

illustration bonnes pratiques cyber pendant vos vacances : ne vous connectez pas au wifi public

Ne laissez pas vos appareils en plein soleil

Parmi nos bonnes pratiques cyber utiles pour vos vacances, nous vous conseillons de : ne pas laisser votre matériel informatique en plein soleil.

Pour la simple et bonne raison que les batteries de vos smartphones, PC et tablettes vont surchauffer. Ce qui provoquera une extinction du matériel en cours d’utilisation et à long terme pourra affaiblir vos batteries (exemple : perte d’autonomie). On ne laisse donc pas son PC ou son téléphone en plein soleil dans la voiture ou sur sa serviette de plage.

Et si votre matériel est déjà exposé au soleil :

  • ne le rechargez surtout pas dans le même temps
  • évitez d’utiliser des applications gourmande en ressources (GPS, Internet, Appareil photo, etc…)

Car vous allez contribuer à faire augmenter la température interne de vos appareils.

Astuce

Mais pas de panique ! Il existe des solutions pour faire tomber la température de votre PC (ce n’est pas encore le cas pour les téléphones et tablettes). Vous pouvez par exemple investir dans des supports réfrigérants qui se branchent en USB. Et dans le pire des cas tenter le système D : un pain de glace enveloppé dans un tissu, que l’on place sous la partie de l’appareil à refroidir.

Protégez votre matériel du sable

Le matériel informatique et le sable ne font vraiment pas bon ménage. Évitez donc d’aller à la plage avec un PC ou smartphone « à l’air libre ». Car si des grains s’infiltrent à l’intérieur de vos appareils et entrent en contact avec les composants électroniques, ils provoqueront de gros dégâts sur vos machines.

Notez également que le sable a un fort potentiel de nuisance pour vos écrans. Il suffit que quelques grains se déposent dessus pour causer des rayures lorsque vous le rangez dans votre poche (par exemple).

Astuce

Si par malheur vous avez échappé un appareil dans le sable voici les gestes qui sauvent à appliquer d’urgence :

  1. Éteignez le immédiatement
  2. Nettoyez sa surface avec un chiffon microfibre
  3. Si vous le pouvez, démontez le pour expulser les grains à l’aide d’une bombe à air comprimé. Ne soufflez pas vous même dessus (ni à l’aide d’une paille) car l’air que vous expirez est chargé en humidité. Vous risqueriez d’humidifier les circuits de votre matériel.

Mais le mieux c’est encore de protéger vos appareils avec une housse résistante à l’eau et au sable. Et dans le pire des cas, un sac congélation bien fermé fera l’affaire.

Ne branchez aucun accessoire inconnu

On ne le répétera jamais assez : ne branchez aucun accessoire inconnu sur votre PC. Que l’on parle d’une clé USB, d’un clavier, d’une souris, ou de divers gadgets. Car les pirates ont les moyens d’injecter des logiciels malveillants dans votre système via une simple connexion USB.

Renseignez vous sur les lois et pratiques en vigueur dans les pays étrangers

Enfin, si vous envisagez de voyager à l’étranger, renseignez vous sur la législation en place. En effet, dans certains pays les libertés individuelles et l’accès aux données personnelles est moins encadré qu’en Europe. De ce fait, il est possible de fouiller le contenu de vos appareils, sans que vous ne puissiez vous y opposer. Et gare aux données que les agents des douanes trouveront sur votre matériel ! Car dans certains pays, posséder certains types de fichiers (textes, films, musique, etc…) peut vous valoir une peine de prison. Et selon votre lieu de vacances, sachez que vos actions sur le web pourront être surveillées par le gouvernement.

illustration bonnes pratiques cyber à appliquer pendant vos vacances : renseignez vous sur la juridiction de votre pays de destination

Grâce à ces 10 bonnes pratiques cyber, vous voilà désormais parés pour protéger vos données même en vacances. Et l’avantage c’est que vous pouvez également les appliquer tout au long de l’année. Vous mettrez ainsi en place des automatismes utiles à votre cybersécurité. Et qui finiront probablement par devenir des réflexes.

Vous pourriez lire aussi :