Choisir un hébergeur web : les critères de sélection

Lors d’un projet de création ou de refonte de site web, la question du choix de l’hébergeur se pose forcément. Et elle n’est pas négligeable, puisque ce dernier a un rôle déterminant pour votre site. Mais devant la multitude d’offres et de caractéristiques techniques à étudier, le choix peut vite s’apparenter à un casse-tête…

Pas de panique, nous sommes là pour vous aider ! Nous vous expliquons dans cet article sur quels critères vous appuyer pour choisir l’hébergeur web idéal pour votre projet.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Voyons tout d’abord le rôle de l’hébergeur web.

En très résumé, un hébergeur web est un prestataire de service qui assure la « publication » de votre site web et le rend accessible à tous les internautes. Pour ce faire, l’hébergeur loue un espace de stockage sur un serveur connecté en permanence à Internet. Généralement il propose aussi différents outils pour configurer, administrer et sécuriser cet espace.

Son mode de fonctionnement est relativement simple :

  1. les professionnels du développement web déposent les fichiers structurels de votre site sur le serveur de l’hébergeur web
  2. les utilisateurs effectuent une requête pour accéder à votre site web (par exemple : en tapant directement son nom de domaine)
  3. l’hébergeur renvoie les fichiers permettant d’afficher les pages de votre site, qui sont stockés sur son serveur, vers le navigateur des utilisateurs
schema explicatif fonctionnement hébergeur web

Sur quels critères s’appuyer pour choisir son hébergeur web ?

1. Le type d’hébergement web

Il est nécessaire de savoir distinguer les différents types d’hébergement web si vous souhaitez faire un choix adapté aux besoins de votre site. Voici ceux que vous rencontrerez le plus souvent.

Mutualisé

schema explicatif fonctionnement hébergeur mutualisé

Le principe de l’hébergement mutualisé consiste à louer une partie de l’espace de stockage disponible sur un serveur web à plusieurs propriétaires de sites. Concrètement cela signifie que des centaines de sites sont hébergés sur le même serveur que vous et se partagent les ressources de ce dernier. Cela peut donc affecter les performances de votre site à cause des autres, potentiellement plus gourmands en ressources. De plus, ce type d’hébergement ne permet que rarement de configurer le serveur selon vos besoins.

Toutefois, c’est le choix le plus générique en terme d’hébergement. Car en plus d’être bon marché, il convient pour la majorité des sites vitrines d’entreprise, sites one-page ou blogs et supporte (selon les offres) jusqu’à environ 10 000 visites par mois.

Dédié

schema explicatif fonctionnement hébergeur mutualisé

A contrario, l’hébergement dédié permet de louer un serveur complet pour un seul site. Il est alors possible de configurer le serveur comme bon vous semble et de l’adapter aux besoins de votre site web.

Ce type d’hébergement est très performant, puisque seul votre site utilise les ressources du serveur. Il est également plus sécurisé que l’hébergement mutualisé. En revanche, il est plus onéreux que ce dernier et nécessite des connaissances techniques solides pour profiter pleinement de ses capacités.

Il est plutôt recommandé pour les grosses boutiques e-commerce ou les applications métier à usage interne. Notamment pour assurer la sécurisation des données de l’entreprise ou faire face à un grand nombre de visites.

VPS

schema explicatif fonctionnement hébergeur VPS

L’hébergement VPS (Virtual Private Server) est un bon compromis entre l’hébergement mutualisé et l’hébergement dédié. L’idée du VPS consiste à « découper » un serveur physique en plusieurs serveurs virtuels grâce à des logiciels spécifiques (virtualisation de serveurs).

Ainsi plusieurs sites web peuvent être hébergés sur ce serveur physique, mais chacun d’entre eux est géré indépendamment des autres. De la même manière qu’un locataire a le contrôle sur son appartement, mais ne peut effectuer de modifications chez ses voisins ou sur la totalité de l’immeuble.

Ce type d’hébergement permet une certaine souplesse dans la configuration et la gestion (redémarrage, arrêt, etc…) du serveur virtuel. Il offre également un très bon rapport performance/prix pour ceux qui n’ont pas forcément les compétences techniques pour utiliser un hébergement dédié ou qui n’ont pas la nécessité d’une telle puissance.

Il convient parfaitement aux sites de e-commerce de taille moyenne, ainsi qu’aux sites vitrines et institutionnels fortement fréquentés.

Scalable

schema explicatif fonctionnement hébergeur scalable

L’hébergement cloud consiste à installer un site web sur un groupe de serveurs reliés les uns aux autres. Ces derniers fonctionnent comme un seul serveur et se répartissent la charge liée aux fluctuations du trafic, afin d’assurer la disponibilité du site aux internautes.

Votre site ou application n’utilise donc plus une machine physique précise mais accède à un « groupe de serveurs ». Lorsque de nouvelles machines sont connectées à ce groupe, ses ressources augmentent. Elles s’adaptent ainsi aux pics de trafic, à la demande horaire et/ou saisonnière. Et si un serveur tombe en panne, les autres compenseront sa charge et assureront la pérennité du service.

L’intérêt principal de cette solution réside donc dans sa grande flexibilité. Il favorise la souplesse d’utilisation et la scalabilité des ressources des serveurs tout en isolant ces dernières (seul votre site en profite). Et en terme de facturation, vous ne payez que pour les ressources que vous utilisez en temps réel.

Ce type d’hébergement est tout à fait indiqué pour les grosses boutiques e-commerce, les sites à fort trafic ou qui doivent être disponibles 24h/24 et 7jours/7, ou encore les multinationales.

2. Les performances de l’hébergeur

Les performances techniques de l’hébergeur sont déterminantes pour le bon fonctionnement de votre site web. Vous devez être attentifs à ces quatre indicateurs :

La bande passante

Elle correspond à la quantité de données envoyées sur le réseau simultanément. Ses performances impacteront énormément le temps de chargement des pages de votre site. Il faut donc vérifier qu’elle puisse supporter vos prévisions de trafic. N’oubliez pas de prendre en compte les éventuels pics de fréquentation liés à la saisonnalité (Black Friday, par exemple) ou une campagne marketing. Ainsi que le type de contenus proposés. Vos besoins seront plutôt élevés si plusieurs utilisateurs doivent pouvoir regarder des vidéos en même temps sur votre site.

Le nombre de cœur et de CPU

Ce nombre représente la puissance de traitement des données et des requêtes envoyées au serveur. Concrètement ce nombre détermine la vitesse à laquelle les données de votre site sont analysées et affichées. Vos besoins en la matière vont donc dépendre du trafic et du nombre de requêtes générés par votre site. A titre d’exemple, un site e-commerce aura besoin d’un hébergement web avec un nombre de CPU plus important qu’un simple site vitrine, étant donné qu’il génère un grand nombre d’interactions (consulter un produit, l’ajouter au panier, etc…)

La RAM (ou mémoire vive)

Elle permet de stocker temporairement les données et requêtes répétitives nécessaires au bon fonctionnement de votre site. Ce processus se nomme la mise en cache. Il permet d’offrir aux utilisateurs un accès plus rapide à vos pages web. Plus votre site sera « lourd », c’est à dire qu’il comprendra de nombreux fichiers structurels, plus vous aurez besoin de RAM. Pour être tranquille gardez à l’esprit que plus vous aurez de mémoire vive plus vous pourrez faire face à d’importants pics de trafic.

Les bases de données

Les bases de données servent à stocker et à conserver toutes les données et les informations de votre site (exemple : création d’un nouvel article de blog, mise à jour d’une image, etc…). Le nombre de bases, leurs systèmes de gestion (MySQL, PostgreSQL, MongoDB, etc…) et leurs capacités de stockage varient d’un hébergeur à l’autre. Vous devrez donc faire votre choix en fonction de la fréquence de création de nouveaux contenus. Par exemple, un site d’actualités ou un site qui doit supporter de nombreuses inscriptions devra bénéficier d’une base de données avec une grosse capacité de stockage.

3. La sécurité de vos données

La sécurité de vos données fait également partie des critères de sélection à étudier pour bien choisir votre hébergeur web.

Vous devrez donc être vigilant sur les services garantis par l’hébergeur :

  • protection contre les attaques de type DDoS
  • protection contre les tentatives de piratage : pare-feu, services de surveillance, etc…
  • mise à jour régulière du serveur
  • certificat SSL (indispensable pour les sites e-commerce)
  • sauvegarde et restauration des données
  • etc…

Attention toutefois, certains de ces services peuvent être payants (en plus de l’offre souscrite) ou considérés comme des options par certains hébergeurs.

illustration critère de sélection pour choisir son hébergeur web : la sécurité des données hébergées

4. La fiabilité de l’infrastructure

Si votre site web est constamment inaccessible à cause de la faiblesse de l’infrastructure de votre hébergeur, cela se répercutera sur son référencement par les moteurs de recherche et finalement sur sa performance globale. De plus vous ne communiquerez pas une bonne image à vos potentiels visiteurs.

Il convient donc d’apporter une certaine attention aux garanties de temps de disponibilité (temps durant lequel les serveurs de l’hébergeur et par extension votre site web, sont opérationnels) proposées par l’hébergeur. Nous préconisons de ne pas souscrire à une offre qui indique moins de 99,5% de temps de disponibilité.

De même, il faudra être vigilant sur le temps de rétablissement du service proposé afin que les éventuelles pannes causent le moins de dérangement possible sur le trafic du site.

5. Le support client

Si vous rencontrez une panne ou que vous avez question technique complexe vous aurez besoin d’être dépannés rapidement. Le support client (ou SAV) de votre hébergeur devra donc être efficace, rapidement joignable et surtout réactif pour vous aider.

La plupart des hébergeurs indiquent (selon les offres) que leur support technique est actif 24h/24 et 7 jours/7. Mais cela ne constitue par un critère de sélection assez fiable. Renseignez vous plutôt du côté des avis clients sur le SAV. Ou encore sur les moyens mis à votre disposition pour les contacter (email, live chat, téléphone, etc…)

Une base de connaissances (FAQ) mise à disposition des clients est également un bon point car elle permet souvent de résoudre les problèmes les plus communs.

6. L’évolutivité de l’hébergement

Il est crucial que vous puissiez faire évoluer votre site et votre hébergement en toute autonomie et sans que cela soit trop contraignant pour vous (évolution des technologies de votre site web, modification du type d’hébergement ou des caractéristiques techniques, etc…). De même que votre hébergeur se doit d’être au courant des dernières innovations technologiques ou matérielles du marché et s’y adapter. Ceci dans le but de pouvoir vous accompagner dans votre évolutions à vous.

Pour vous renseigner sur ce sujet, vous pouvez consulter les articles de blog ou les posts sur les réseaux sociaux des hébergeurs. Cela vous permettra « d’évaluer » leur investissement dans la recherche et le développement.

illustration critère de sélection pour choisir son hébergeur web : l'évolutivité de l'hébergeur web

7. La localisation physique de l’hébergeur

Hormis le fait que choisir un hébergeur basé sur le même territoire que le votre, facilitera potentiellement vos échanges avec le service client (puisque vous parlerez la même langue). Vous devez vérifier ce critère pour des questions de législation applicable aux données hébergées.

En effet, si vous choisissez un hébergeur dont les serveurs sont basés en France ou en Europe, vos données seront alors soumises à la législation applicable sur ce territoire : la RGPD. Il faudra donc que votre site soit conforme à cette réglementation sous peine de sanctions.

A contrario si votre site est hébergé ailleurs, comme par exemple au États-Unis, c’est une autre réglementation qui s’appliquera à votre site. Ce qui peut éventuellement poser des soucis au niveau de la confidentialité des données collectées, si votre cible est majoritairement française.

8. Les services associés à votre offre

Enfin, vérifiez les services associés à votre offre proposés par votre hébergeur. Selon vos besoins ils peuvent représenter un bonus très appréciable. Les plus couramment rencontrés sont les suivants :

  • gestion des achats et transferts de noms de domaine
  • redirection DNS
  • service de messagerie
  • sélection du site du serveur (localisation)
  • assistance à la gestion ou configuration de votre serveur
  • CDN (Content Delivery Network)
  • etc…

Cette liste pourrait être complétée avec d’autres critères de sélections importants pour choisir votre hébergeur web. Mais elle vous donne déjà une bonne base pour prendre une décision en adéquation avec les besoins de votre site.

Comme vous l’aurez remarqué, cela nécessite toutefois des connaissances techniques en matière de développement web, de composants et réseaux informatiques.

C’est pourquoi chez Axis Solutions, nous nous chargeons d’étudier pour vous les offres d’hébergement disponibles. En fonction de votre projet web (site vitrine, e-commerce, application métier, etc…) nous sélectionnons celle qui est la plus adaptée à vos besoins. Nous configurons également votre serveur pour que votre site bénéficie de performances maximum. Et nous proposons aussi des contrats de maintenance pour assurer la pérennité du service ainsi qu’un relai avec le service technique de l’hébergeur.

Vous pourriez lire aussi :